En plus du miel, de nombreux produits peuvent être récoltés dans les ruches.

Pollen


Semence masculine des fleurs, le pollen est riche en protéines (notamment des acides aminés essentiels), lipides, sels minéraux, oligo-éléments et vitamines.

 

Dans certaines régions, l'abondance du pollen récolté par les abeilles permet à l'apiculteur d'en prélever sans nuire à l'élevage du couvain.

 

Tonifiant et stimulant, le pollen se consomme en cure, mélangé à une boisson ou un yaourt.

Gelée royale


Substance blanchâtre et nacrée, la gelée royale est sécrétée par les glandes pharyngiennes et mandibulaires de l'abeille.

 

Elle est la nourriture des larves durant leurs trois premiers jours et à celle de la reine jusqu'à la fin de sa vie.

 

Utilisée fraîche ou lyophilisée, ses indications principales sont, entres autres, le manque d'énergie, la convalescence ou perte d'appétit.

Propolis


Fabriquée à base de substances résineuses récoltées sur les bourgeons de certains arbres. Les abeilles s'en servent comme matériel de colmatage aux propriétés puissamment bactéricides.

 

La propolis s'utilise généralement en solution alcoolique et est efficace comme antimicrobien, cicatrisant et anti-inflammatoire.

Cire


Secrétée directement par les abeilles grâce à leurs glandes cirières. La cire permet de bâtir les alvéoles. Les vieux rayons peuvent être recyclés par l'apiculteur pour la fabrication de nouvelles feuilles de cires gaufrées.

 

Elle entre dans la composition de nombreux produits cosmétiques, bougies, produits d'entretien pour le cuir ou le bois et comme additif alimentaire (E901).

Venin


Le venin est une arme de défense redoutable de l'abeille. Il est injecté dans sa victime grâce à un dard dentelé. Le plus souvent, le dard s'arrache lors de la piqûre ce qui condamne l'abeille à brève échéance.

 

Le venin est composé principalement d'enzymes, peptides et amines (par ex. histamine, etc.) et d’autres substances allergènes.

 

En usage médical, il est possible de se servir d'abeilles vivantes pour piquer les patients (généralement à des points d'acupuncture) notamment contre les rhumatismes. Sans conteste, l'usage le plus courant est homéopathique. Les globules homéopathiques d'Apis Mellifica sont particulièrement efficaces pour traiter les piqûres d'abeilles et guêpes.

© 2021 by apiculteur.ch

  • Facebook
  • YouTube